Brandon a mal

Publié le par Ellie

9014886525b9f10d7cf8d1277f4ad55c.jpg
Depuis plusieurs jours, Brandon a mal au doigt. Le petit doigt de la main droite. Au début, il avait un gros pansement blanc (quand je dis au début, je veux dire les 10 premières minutes du premier matin), après ça, à mains nues, devant la porte de l'école, il s'amusait à enfoncer la gâchette d'un jouet en plastique. Inlassablement.
 
Il ne serait pas un peu TOC hé ?
 
Enfin, grâce à la perte du pansement, on a pu constater que la main en question n'était ni entaillée, ni enflée, et que Brandon arrivait même à plier son petit doigt sans se plier lui, de douleur. 
 
Dans le doute, on s'abstient, enfin, quand on est bien élevé, et surtout quand les parents d'élèves peuvent porter plainte contre vous...
Alors, on a ménagé Brandon, il n'avait plus à écrire.
 
On a demandé à sa maman ce qui s'était passé et elle a dit ... euh (de mémoire, hein). On lui a demandé si le médecin avait été consulté, si des radios avaient été faites (il faut bien se couvrir) et la réponse a été respectivement "non", et "pas encore".
 
Brandon est un vrai droitier. S'il tente sur notre suggestion non désintéressée d'écrire de la main gauche, cela se solde par de curieux et poussifs hiéroglyphes qui lui arrachent en outre des lamentations appuyées.
 
Et puis Brandon s'est mis à faire de jolis petits dessins sur son cahier de brouillon au lieu d'y poser ses multiplications. Brandon est au CM2, il ne sait pas encore bien pour les divisions. De toute manière, il méprise ouvertement les tables de multiplication : "c'est que du par-coeur", c'est pas la peine. Car j'ai oublié de dire que pour être reçue, la leçon doit aussi être intéressante et amusante et tout et tout. J'avais pensé au nez de clown, mais comme le professeur doit imposer le respect en se faisant appeler Madame. Donc bon.
 
Donc, Brandon fait des petits dessins. De la main droite. Alors madame-la-maman-dévouée-de-Brandon l'emmène enfin chez le docteur (le bougre, il aura tenu une semaine entière !) dans l'espoir de résoudre ce curieux paradoxe.
 
Heureusement, l'homme de science va se prononcer. Considérant l'enfant, la maman qui habite le même quartier que lui et sachant que les enseignants n'ont pas le droit de faire plus que lui jeter des regards noirs dans la rue alors que certains... mais passons. Le bon docteur épargne la sécurité sociale en ne préconisant aucun examen complémentaire ni radio, mais il signe un certificat médical dont la teneur est à peu près ceci (et là, approchez-vous de l'écran, y'a du lourd) :
 
Hum hummm, allons-y
 
"L'enfant Brandon... compte tenu de l'état de sa main sera dans l'incapacité de se servir d'un stylo pendant quelques jours."
 
 
 
L'enfant Brandon est bien à plaindre. C'est chi**t, les révisions et c'est fatigant d'écrire.
C'est vrai qu'en fait il est parfaitement capable de faire ces petits exercices qu'un gosse de 7 ans normalement constitué pourrait résoudre. L'enfant Brandon a parfaitement raison de manifester contre cette école aux programmes délayés qui n'a peu ou prou que le statut d'une garderie, avec l'estime afférente aux enseignants du primaire, ces sous-profs surdiplômés. A quoi ça rime d'avoir une maîtrise ou un doctorat pour enseigner le b-a ba ? Ben justement, c'est pas si facile que ça... mais c'est une autre histoire.
 
L'enfant Brandon a bien raison de ne pas s'emm**der avec tout ça. D'ailleurs, moi aussi je vais aller voir ce sage docteur (on dit "complaisant", je crois, appellation impropre puisqu'en un seul mot)  pour qu'il me fasse un certificat du même genre :
 
d79f4bad8aef6a73771626822c53b31d.jpg"Madame Maîtresse compte tenu de l'état de son moral et de l'estime qu'on lui accorde ne pourra pas faire classe pendant quelques jours"
 
En septembre il fait toujours beau et je peux jamais aller en vacances. Si on le faisait tous sauter d'ailleurs : ça sert à rien toutes ces révisions, et Acadomia pourra s'en charger, ça fera marcher l'économie.

Publié dans Elèves en vrac

Commenter cet article